Cartons à dessein

Comme le papier, le carton est une seconde peau. C’est aussi un matériau chargé, au sens propre comme au sens figuré. Porteur de traces et de signes, à la fois éphémère et résistant, Il assiste à tous nos changements d’aiguillages, accompagne nos états de nomades, volontaires ou forcés.

Sur ses vies antérieures, j’inscris une nouvelle intimité, une nouvelle destination.